Download E-books La société contre l'État: recherches d'anthropologie politique (Collection Critique) PDF

By Pierre Clastres

PDF from experiment. nice caliber.

Dans son œuvre los angeles plus connue, los angeles société contre l'État, Clastres critique à los angeles fois les notions évolutionnistes qui voudraient que l'État organisé soit l. a. finalité de toute société et rousseauistes de l'innocence naturelle de l'homme. Ce faisant, il expulse paradoxalement l'État de l. a. position centrale qu'il occupait alors en anthropologie politique pour recentrer l. a. problématique de son apparition autour de l. a. proposal de pouvoir coercitif. l. a. connaissance de cette thought de pouvoir est innée dans toute société, ce qui explique cette tendance naturelle de l'homme à préserver son autonomie vis-à-vis de celui-ci. Les sociétés sont donc perçues comme étant des constructions faites d'un réseau de normes complexes qui empêchent activement l'expansion d'un pouvoir despotique et autoritaire. En competition, l'État est alors cette constellation législative émanant d'un pouvoir hiérarchique qu'elle légitime, tout particulièrement dans ces sociétés qui ont échoué à maintenir en position des mécanismes naturels qui l'empêchent de prendre cette forme. Il oppose ainsi les grandes civilisations andines aux petites unités politiques formées par les chefferies amazoniennes dont l'ensemble du corps social se met continuellement en branle pour empêcher le chef de transformer son status en pouvoir.

Show description

Read or Download La société contre l'État: recherches d'anthropologie politique (Collection Critique) PDF

Similar Anthropology books

Rules and Meanings: The Anthropology of Everyday Knowledge (Penguin modern sociology readings)

First released in 1973, principles and Meanings is an anthology of works that shape a part of Mary Douglas' fight to plan an anthropological modernism conducive to her competition to seemingly modernizing tendencies in modern society. the gathering comprises works by way of Wittgenstein, Schutz, Husserl, Hertz and different continentals.

Social and Cultural Anthropology: A Very Short Introduction

"If you need to understand what anthropology is, examine what anthropologists do," write the authors of Social and Cultural Anthropology: a really brief creation. This attractive review of the sector combines an obtainable account of a few of the discipline's guiding rules and technique with considerable examples and illustrations of anthropologists at paintings.

The Origin and Evolution of Cultures (Evolution and Cognition)

Oxford offers, in a single handy and coherently prepared quantity, 20 influential yet beforehand particularly inaccessible articles that shape the spine of Boyd and Richerson's path-breaking paintings on evolution and tradition. Their interdisciplinary study is predicated on notions. First, that tradition is important for figuring out human habit; not like different organisms, socially transmitted ideals, attitudes, and values seriously effect our habit.

Explaining Creativity: The Science of Human Innovation

Explaining Creativity is an available advent to the newest medical study on creativity. The publication summarizes and integrates a large variety of study in psychology and comparable medical fields. within the final forty years, psychologists, anthropologists, and sociologists have committed elevated realization to creativity; we now comprehend extra approximately creativity than at any element in heritage.

Additional resources for La société contre l'État: recherches d'anthropologie politique (Collection Critique)

Show sample text content

Et de fait, tout l'excédent d'hommes est take upé par les femmes sous forme de maris secondaires, de japétyva, qui occuperont auprès de l'épouse commune une position presque aussi enviable que celle de l'imété ou mari central. J. Pierre Castres, Chronique des Indiens Guayaki, Paris, Plon, 1972. one hundred and one LA SOCIÉTÉ CONTRE L'ÉTAT l. a. société guayaki a donc su se préserver d'un threat mortel en adaptant l. a. famille conjugale à cette démographie complètement déséquilibrée. Qu'en résulte-t-il du element de vue des hommes? Pratiquement, aucun d'entre eux ne peut conjuguer, si l'on peut dire, sa femme au singulier, puisqu'il n'en est pas le seul mari et qu'il los angeles partage avec un et parfois même deux autres hommes. On pourrait penser que, pour être l. a. norme de l. a. tradition dans et par laquelle ils se déterminent, cette scenario n'afiecte pas les hommes et qu'ils n'y réagissent pas de manière spécialement marquée. En réalité, le rapport n'est element mécanique entre los angeles tradition et les individus en qui elle vit, et les maris guayaki, tout en acceptant l. a. seule answer attainable au problème qui leur est posé, s'y résignent mal cependant. Les ménages polyandriques mènent sans doute une lifestyles tranquille et les trois termes du triangle conjugal vivent en bonne entente. Il n'empêche que presque toujours, les hommes éprouvent en mystery - motor vehicle entre eux ils n'en parlent jamais - des sentiments d'agacement, voire d'agressivité à l'égard du copropriétaire de leur épouse. Au cours de notre séjour chez les Guayaki, une femme mariée noua une intrigue amoureuse avec un jeune célibataire. Furieux, le mari frappa d'abord son rival; puis, devant l'insistance et le chantage de sa femme, il accepta finalement de légaliser l. a. scenario en laissant l'amant clandestin devenir le mari secondaire officiel de son épouse. Il n'avait d'ailleurs pas le choix; s'il avait refusé cet association, sa femme l'aurait peut-être abandonné, le condamnant ainsi au célibat automobile il n'y avait dans l. a. tribu aucune autre femme disponible. D'autre half, l. a. pression du groupe, soucieux d'éliminer tout facteur de d. ésordre, l'eût tôt ou tard contraint à se conformer à une establishment précisément destinée à résoudre ce style de problèmes. Il se résigna donc à partager sa femme avec un autre, mais tout à fait à contrecœur. A peu près à l. a. même époque mourut l'époux secondaire d'une autre femme. Ses kinfolk avec le mari primary avaient toujours été bonnes : empreintes, sinon d'une extrême cordialité, du moins d'une constante politesse. Mais l'imété survivant ne montra pas pour autant un chagrin excessif à voir disparaître le ;apétyva. Il ne dissimula pas sa delight: « Je suis content material, dit-il; maintenant je suis le seul. mari de ma femme. » 102 L'ARC ET LE PANIER On pourrait multiplier les exemples. Les deux cas que l'on vient d'évoquer suffisent cependant à montrer que si les hommes guayaki acceptent l. a. polyandrie, ils sont loin de s'y sentir à l'aise. Il y a une sorte de « décalage » entre cette establishment matrimoniale qui protège - efficacement - l'intégrité du groupe four et les individus qu'elle concerne.

Rated 4.95 of 5 – based on 9 votes